Retour au blog

Peut-on acheter une maison malgré un mauvais crédit?

Credit Aïda Hassar 16 Déc

Un mauvais crédit peut vous empêcher de réaliser votre rêve d’acheter une maison. Heureusement, il existe des solutions. Voici cinq astuces qui pourraient vous permettre d’acheter une maison malgré un dossier de crédit mal en point.

1. Soumettre votre dossier à plusieurs prêteurs, incluant les prêteurs alternatifs

Bien que leurs critères soient semblables, les banques ne partagent pas exactement les mêmes critères d’acceptation. Si votre dossier n’est pas qualifiable par la banque A, peut-être le sera-t-il par la banque B. Un courtier hypothécaire pourra vous aider à présenter votre dossier à plusieurs prêteurs, puis à dénicher la meilleure offre.

2. Améliorer votre crédit

Pour être en mesure d’améliorer votre crédit, vous devez d’abord connaître votre pointage de crédit. Ce pointage peut osciller entre 300 et 900. Les deux agences qui vous permettront de le connaître sont Équifax et TransUnion. Contactez un courtier hypothécaire pour plus d’informations.

Vous obtiendrez un prêt hypothécaire si votre score est minimalement de 650 (quelque fois 620 avec certains prêteurs A) et idéalement au-dessus de 700. Pour faire grimper votre score, il faut : payer vos soldes à temps, ne pas surutiliser votre crédit disponible, éviter les demandes de crédit inutiles et varier vos emprunts. Aussi, vous mettrez plus de chances de votre côté en conservant un long historique de crédit.

3. Faire appel à un prêteur privé

Les taux d’intérêt des prêteurs privés sont bien supérieurs à ceux des banques. On parle de taux qui oscillent entre 8 % et 18 %, comparativement à 3 % à 5 % actuellement pour les banques.

Toutefois, il s’agit d’une méthode facile et plus rapide pour financer une maison, puisque les prêteurs privés sont plus flexibles dans leurs critères d’acceptation.

L’idéal est d’employer cette stratégie temporairement. Par exemple, vous pourriez financer votre maison avec un prêt privé la première année, le temps de redresser votre dossier de crédit, pour ensuite transférer votre hypothèque à une banque conventionnelle.

4. Emprunter d’un proche ou demander à un proche de co-signer avec vous

L’avantage d’emprunter de l’argent à un proche est que cet emprunt est normalement soumis à un taux d’intérêt moindre que ceux des prêteurs privés (s’il ne s’agit pas d’un cadeau!). Aussi, c’est une manière pour votre proche de vous aider tout en faisant fructifier son argent. L’astuce est de viser un partenariat de type « gagnant-gagnant ». Il n’est pas recommandé d’opter pour un prêt à 0 %. Pour celui qui avance les fonds, le mieux est soit de donner de l’argent (faire un don d’équité), soit de le prêter à un taux raisonnable. Dans le cas où un proche est prêt à co-signer avec vous, assurez-vous qu’il ait un bon score de crédit pour pouvoir ‘compenser’ votre faible score.

5. Utiliser la location-achat

La location-achat permet au futur acheteur d’une maison d’obtenir le droit de la louer quelque temps avant d’en devenir officiellement propriétaire. Ce type d’entente est scellé par un contrat qui détermine la période de location (normalement 1 à 3 ans), le loyer, le dépôt de garantie (entre 5 % et 10 % de la valeur de la propriété), ainsi que le montant auquel sera vendue la propriété au terme de l’entente.

Conseils

Pour éviter les surprises et les déceptions, il est important de consulter un professionnel et d’obtenir une préapprobation hypothécaire avant de visiter des maisons et de déposer des offres d’achat.

 

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter par courriel à : ahassar@northeastmortgages.com ou par téléphone au (514) 662 5576.